Valerie

Apprendre que des enfants comme Valérie, dix ans, survivent au cancer devrait nous combler de joie!

Des milliers d’enfants comme elle luttent chaque année contre le cancer au Canada. Malheureusement, les traitements anticancéreux sont si toxiques qu’ils ne détruisent pas seulement les cellules cancéreuses. Ils endommagent aussi des cellules saines, engendrant des effets secondaires permanents chez ceux qui survivent au cancer.

Valérie avait huit ans quand les médecins du CHEO ont découvert la cause de la douleur intense qu’elle ressentait à la jambe gauche. Un sarcome d’Ewing – un cancer des os analogue à celui dont Terry Fox a souffert.

Pendant plus d’une année,Valérie a vaillamment enduré les traitements de chimiothérapie qui l’ont laissée faible et, comme le souligne sa mère, d’une pâleur extrême. L’os cancéreux a été retiré lors d’une intervention chirurgicale et remplacé par une greffe osseuse. Malgré cela, il lui faudra se soumettre pendant de nombreuses années à un suivi, en partie à cause de la récidive possible du cancer, mais aussi parce que les traitements anticancéreux qui ont sauvé sa vie ont affaibli son cœur.

Vous conviendrez que nous devons mettre au point des moyens moins toxiques pour traiter le cancer chez les enfants. La bonne nouvelle est que, grâce à votre soutien, nous sommes près de réaliser une avancée majeure, ici même au CHEO!

Ce traitement radicalement novateur, appelé immunothérapie du cancer en combinaison (ou ICC), supprime les cellules cancéreuses sans endommager l’ADN des cellules saines. Nous sommes convaincus que cela permettra un jour à un plus grand nombre d’enfants de survivre au cancer sans éprouver de conséquences durables toxiques.

Or, avant de pouvoir offrir notre découverte scientifique aux patients, il nous faut en démontrer l’innocuité et l’efficacité par des essais cliniques.Voilà pourquoi je fais appel à vous!

Par votre soutien fidèle au CHEO, vous êtes un partenaire important de notre lutte contre les maladies infantiles. Je sollicite aujourd’hui votre appui au profit de la recherche scientifique afin que nous puissions offrir de nouveaux traitements comme celui-ci aux enfants malades qui en ont tant besoin.

Le ministère de la Santé de l’Ontario ne finançant pas les essais cliniques, nous devons réunir les fonds nécessaires pour amorcer et mener à terme les essais de ce nouveau traitement contre le cancer au CHEO. L’appui de nos bienfaiteurs a beaucoup contribué à faire évoluer cette recherche à son stade actuel.Votre appui nous est à nouveau indispensable pour que ce traitement novateur devienne une réalité pour nos enfants.

Qui plus est, chaque dollar consenti à la recherche a une portée encore plus grande, car nous arriverons à multiplier quatre fois et demie chaque dollar à l’aide de subventions de recherche attribuées par concours et provenant d’autres sources.

UNE GAUCHE ET UNE DROITE POUR VAINCRE LE CANCER

Voilà près de 30 ans que je suis impliqué dans la recherche au CHEO et je tiens à vous raconter le développement de notre traitement, que nous comparons à un enchaînement gauche-droite pour vaincre le cancer.

Le « crochet de gauche » est un traitement basé sur la génétique que nous avons découvert au CHEO il y a 19 ans et que nous perfectionnons depuis.

Le « crochet de droite » est un nouveau traitement qui fait appel au système immunitaire de l’organisme pour cibler et tuer les cellules cancéreuses. La médecine sait depuis des décennies que certains cancers diminuent lorsque le patient développe certaines infections. Les chercheurs du CHEO ont donc poussé le système immunitaire à identifier et à attaquer les cellules cancéreuses, tout en épargnant les cellules saines.

Utilisé individuellement, chacun de ces traitements a des inconvénients. Notre percée scientifique est survenue en découvrant que le fait de les combiner accélérait de beaucoup la mort des cellules cancéreuses. Nous avons perfectionné notre traitement en laboratoire et espérons entreprendre des essais cliniques très bientôt. (Voir l’encart ci-joint.)

Voilà pourquoi le soutien que vous accordez à la recherche menée au CHEO est si important!

Chaque dollar recueilli rapprochera notre projet de son but : des essais précliniques en laboratoire au premier essai d’innocuité chez des sujets adultes, qui sera ensuite suivi d’un essai d’innocuité chez des enfants atteints de cancer.Vos dons contribuent à accélérer ce processus qui nous permettra de mettre ce traitement novateur à la disposition de patients traités pour un cancer au CHEO.

Le courage de nos jeunes patients motive grandement nos efforts en recherche et est une source d’inspiration. Certains ont vaincu le cancer. Nombre d’autres n’ont pas eu cette chance, mais tous ces jeunes remarquables nous gardent centrés sur notre objectif : des traitements efficaces et non toxiques contre le cancer.

En espérant que nos jeunes vous inspirent, je vous invite à poster votre don sans tarder.Vous pouvez être fier de notre Institut de recherche pédiatrique de pointe, du fait qu’il soit basé ici-même à Ottawa, et du fait qu’il effectue « des découvertes aujourd’hui pour des enfants en santé demain » dans des domaines aussi variés que la génétique, la santé mentale, les maladies osseuses, la médecine d’urgence et l’obésité infantile. Mes collègues et moi apprécions énormément votre appui.Votre générosité appuie les travaux importants réalisés au CHEO, où nos soins contribuent à l’amélioration de jeunes vies ici même et ailleurs dans le monde

Cordiales salutations,

Korneluk

KornelukSIG

 

 

 

Robert Korneluk, PhD, FRSC
Directeur, Centre de recherche sur l’apoptose, Institut de recherche du CHEO
Professeur émérite, Université d’Ottawa

P.S. – Mon équipe est à la veille d’une percée majeure qui procurera un traitement plus sûr à toute personne atteinte d’un cancer. Soutenir la recherche en cours au CHEO est l’une des façons d’aider nos patients dans leur lutte contre la maladie infantile. Je vous remercie d’y contribuer!

donategreen-FR